Logo Digiconseil avec le slogan : les experts de la conversion

Pourquoi Google Ads est une arnaque ?

Google Ads est un service proposé par Google qui permet de diffuser des publicités sur Google ou au sein d’un réseau d’annonceurs. Google vous donne la possibilité de jouer sur plusieurs paramètres pour améliorer vos performances comme la spécification de votre cible en tenant compte de ses centres d’intérêt, de sa localisation ou de toutes autres données collectées par le géant du numérique.

Le choix des mots clés sur lequel vous souhaitez que votre publicité s’affiche car il ne faut pas oublier que Google est avant tout un moteur de recherche, c’est à dire une page web qui a pour rôle d’afficher d’autres pages web en fonction des requêtes saisies par l’utilisateur.

Vous pouvez également définir vous même les textes, les images et plus généralement des contenus de vos annonces, ce qui paraît finalement assez logique. On notera tout de même que Google se laisse le choix de la disposition des contenus et de l’apparence visuelle de vos annonces.

Les années 2000 marquent le début d’une crise sans précédent dans le domaine de nouvelles technologie avec l’éclatement de la « bulle internet » et une effondrement du NASDAQ, l’indice boursier des nouvelles technologies. Beaucoup de startup sont sur valorisée sur les marchés financiers bien qu’elle ne génèrent que très peu de bénéfice, internet étant aux balbutiement du e-commerce avec pas ou peu de régulation étatique. L’économie du web 1.0 n’était pas assez mature, elle s’effondre laissant sur le carreau un grand nombre d’acteurs du numérique. AOL, olytec, Lycos…

Quelques mois après la bulle internet, Google créé sa régie publicitaire Adwords. Coïncidence ou volonté d’émancipation ? La promesse de la publicités sur le web est ambitieuse : proposer un service moins cher que la publicité traditionnelle, bénéficier d’un meilleur ciblage, payer non pas lorsque la publicité est affichée mais lorsqu’un utilisateur clique sur l’annonce et être visible en première page de Google !

Pour être honnête avec vous, Google Adwords a été le principale acteur de mon aventure entrepreneuriale. en 2006, j’ai créé ma toute première entreprise avec un site web proposant des prestations DJ et grâce aux annonces sur Google Adwords j’ai pu obtenir très rapidement mes premiers clients, le tout à l’âge de 19 ans. Il m’a permis de tester en quelque clic l’adéquation entre mon offre et le marché et tout ça sans quitter ma chambre, enfin celle de chez mes parents. Une véritable révolution.

Aujourd’hui plus que jamais, j’interviens pour le compte de plusieurs clients afin d’assurer des prestations pour le déploiement de campagne sea, comme on dit dans le métier avec la création, la diffusion et l’optimisation d’annonces publicitaire. Malheureusement Google Adwords renommé Google ADS entre temps a été victime de son succès…

Google possède un réseau de site partenaire qu’ils rémunère à l’affichage d’une publicité. Plus le site obtient de trafic et de clic sur une publicité que Google décidé d’afficher sur ce fameux site et plus le diffuseur est rémunéré. Google décidé des contenus qui sera afficher sur le site de son partenaire. La seul contrainte du partenaire est de mettre un espace publicitaire sur son site a l’intérieur duquel Google pourra afficher son contenus ! Le problème c’est que Google est très gros et malgré une vigilance accrue pour assurer une diffusion auprès de site sur et vérifier, il existe encore de nombreux fraudeur et le nombre n’a cessé de s’accroître avec l’augmentation de la popularité de la régie pub. Je m’explique. Vous créez une site prévu pour afficher des publicités, décidé par Google. Vous souhaitez obtenir des revenus publicitaires mais votre site généré trop peu de trafic… La solution consiste à utiliser des bots que vous pilotez qui vont se connecter massivement sur votre site.  Ces bots vont agir comme des utilisateur et pour un certains nombre d’entre eux cliquer sur les annonces publicitaires que Google publiera sur le site du fraudeur. Il publiera vos annonces publicitaire car il pense que ce site est pertinent pour parler de votre produit. A chaque nouveau clic d’un bot, non seulement vos statistiques vont être gonflées mais en plus vous allez payer les clics et donc enrichir le fraudeur !

Mais comment se prémunir de cela ? C’est difficile, aujourd’hui, si vous souhaitez passer par une plateforme programmatic comme Google ADS, vous n’aurez pas la possibilité de contrôle l’affichage de vos ADS a moins de préciser exactement les sites sur lesquelles vous souhaitez que votre publicité s’affiche. ce qui peut s’avérer long et fastidieux.

L’autre solution consiste à utiliser un outil de contrôle. Un bot qui va vérifier les endroits où votre publicité s’affiche et vous alerter en cas de site ou de trafic suspect. Une autre raison pour lesquelles vos publicité comptabilise des vues factices, c’est l’utilisation de bloqueur de pub. Certains navigateurs intègrent des bloqueur de pub qui n’affichent pas la publicité auprès de l’utilisateur, pourtant les vues seront comptabilisées.

Comment savoir dans les stats Google la part des statistiques issues de clics frauduleux ou d’affichage fantômes. He bien on estime que cela représente une différence allant de 30% à 40% des données affichées dans votre dashboard Google ADS. La question suivante est légitime, comment obtenir des statistiques fiable sur nos performances publicitaire ? Il est indispensable de recroiser les données avec des outils de monitoring externe. Dans la suite Google vous pouvez utiliser Google Analytics, mais d’autres outils performants sont également proposés.

A elle seule la publicité en ligne est loin d’être un levier suffisant pour accroître votre chiffre d’affaire, de plus il est indispensable de ne pas mettre tout ses oeufs dans le même panier en croisant vos canaux d’acquisition.

Enfin pour conclure je dirais que la fin en soit n’est pas les jolis graphiques proposés par Google ADS mais les paiement que vous allez recevoir sur votre compte en banque, donc les donnes « first party » celle que vous récoltez directement de vos clients, notamment par l’intermédiaire de votre CRM doivent également être monitorées et croisées avec les donnes utilisateurs enregistrées en ligne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *